Les principales raisons pour laquelle une transaction peut être refusée sur ma boutique en ligne

Vous  avez reçu un courriel comme quoi une transaction avait échouée sur votre boutique en ligne ? Ne paniquez pas, c’est tout à fait normal, fréquents et en voici les principales causes.

Important
Pour vérifier un code d’erreur spécifique, veuillez vous référer à votre fournisseur de paiement directement. Voici les pages où vous pouvez vérifier les codes d’erreurs spécifiques :

  1. Les cartes prépayées

Les cartes prépayées sont souvent utilisées pour frauder en ligne ou du moins essayer de frauder en ligne. Ces dernières étant dissociées d’un réel compte client et pouvant être achetées dans la plupart des pharmacies ou épiceries du coin, les banques se réservent souvent le droit de refuser une transaction par ce type de carte puisque le risque de fraude est plus important.

2. Fonds insuffisants

Avec des dettes de consommation moyenne de plus de 20 000$/habitant, les consommateurs sont endettés. Le nombre de transactions dont les fonds sont insuffisant est donc supérieur d’année en année car la limite de fonds pouvant être utilisé par le crédit du client est limité.

Endettement moyen au Canada (excluant les prêts hypothécaires)

  • 18-25 ans: 8333$
  • 26-35 ans: 16 801$
  • 36-45 ans: 24 842$
  • 46-55 ans: 31 204$
  • 56-65 ans: 26 136$
  • 65 ans et plus: 14 563$

3. La vérification AVS a échouée

Nombre de consommateurs sont rapides à entrer leurs coordonnées et informations pour finaliser leur achat en ligne. Cependant, même si la plateforme vérifie au minimum les entrées, ils comportent souvent des erreurs d’inattention du client. Si la transaction par AVS (Address Vérification Service) a échouée, vérifiez avec votre client que son  adresse civique entrée sur le formulaire d’achat (le checkout) est identique à celle inscrite sur son relevé de carte de crédit.

4. Les informations de la carte de crédit sont erronées

Les clients peuvent parfois se tromper ou oublier d’entrer tous les chiffres inscrits sur la carte de crédit utilisée pour la transaction. Cette erreur (algorithme de Luhn) est par la suite facile à corriger en vérifiant si tous les chiffres de la carte ont bel et bien été inscrits.